Sa mission et les faits marquants
• Quelle est sa mission ?
 
L’objectif du CNEF est de promouvoir la nutrition équine. Le CNEF est un lieu de réflexions et d’actions qui contribuent à renforcer la qualité et la sécurité des aliments pour chevaux. Il traite des questions spécifiques à la nutrition équine en relation avec les partenaires de la filière :
 
  • institutions : France Galop, Le Cheval Français, Fédération Nationale des Courses Françaises (FNCF), Fédération Française d’Equitation (FFE), Société Hippique Française (SHF), Haras Nationaux (HN)…
  •  
  • professionnels : vétérinaires, propriétaires, entraîneurs, cavaliers…
  •  
  • établissements d’enseignements et de recherche : Institut National de Recherche Agronomique (INRA), Ecoles vétérinaires, Ecoles d’ingénieurs...
  •  
    Il approfondit les actions engagées sur les aspects recherche et communication, en participant aux diverses commissions des instances nationales et régionales de la filière. Le CNEF participe au développement de la filière cheval.
     
    • Les faits marquants :
     
  • Travaux de recherche sur les contaminants
  •  
  • Gestion des contaminants dans certaines matières premières (bases xanthiques, morphine…) 1993-1995
  •  
  • Expérimentation sur les contaminants alimentaires. : 2000 - 2007 Ecole Nationale Supérieure
    d’Agriculture de Dijon (ENESAD), Laboratoire des Courses Hippiques (LCH) de Chatenay, ENV Lyon, ENV Maison Alfort.
  •  
  • Présentations et publications des travaux : 2008 Publication de Y. Bonnaire et coll. : Feed contaminants and anti doping tests in Conférence Européenne sur Alimentation Equine sous l’Egide de EAPP à Ewen (Suède) Juillet 2008
  •  
  • Elaboration et signature de la Charte Qualité CNEF avec l’approbation des institutionnels (France Galop,
    Le Cheval Français, Fédération Nationale des Courses Françaises (FNCF), Fédération Française d’Equitation (FFE), Société Hippique Française (SHF)
  •  
  • Echanges et coordination au niveau européen
  • Le CNEF a rencontré ses homologues britanniques et irlandais du BETA. La prochaine étape sera de définir une approche commune en lien avec les institutionnels.
    Sous l'impulsion des autorités de contrôle et des laboratoires, a été créé l’EHSLC (European Horserace Scientific Liaison Committee) qui travaille à l’harmonisation des règles de contrôle et des méthodes d’analyse.
    Il s’agit donc, pour les industriels du CNEF, de franchir une nouvelle étape dans la maîtrise de bout en bout de toute la filière, afin d’éradiquer les risques de contamination dopante pour les chevaux de course et de sport, dans le respect des règles édictées par la FEI, les Codes des Courses et l’AFLD.
     
  • Vulgarisation et pédagogie
  •  
  • Création des documents :
  • « guide bonnes pratiques à l’écurie »
    Travail réalisé avec l’ENESAD de Dijon sur le document traitant du cheval positif au contrôle antidopage, des facteurs de risque et de la prévention.
    « fiches techniques sur l’alimentation des chevaux »
    Travail avec les Haras Nationaux et l’ENESAD sur la rédaction des fiches de la collection «  nutrition équine »
     
  • Formations :
  • «  Participation formation nutrition équine pour les vétérinaires avec l’AVEF et le SNGTV »
     
  • Communication :
  • - Présence du CNEF sur le pole SANTE du salon EQUITA ' LYON
    - Mise en ligne du site www.cnef-nutritionequine.fr
     
  • Relations avec les partenaires de la filière
  •  
  • Colloques ENESAD à Dijon
  •  
  • Participation au COST
  •  
  • Commission spécialisée Cheval INRA